Espaces de travail

Sept micros sur un sax


Rode NT1000 devant le ténor en enregistrement live

Nom du groupe Audio
Catégorie rush
Date de lancement -
Producteur Georges Racinet
Essais de prise de son: sept micros différents sur un saxophone ténor. Je ne poste pas d'avis subjectif pour l'instant. Les commentaires sont les bienvenus, n'hésitez pas à en envoyer à georges.racinet [at] viral-prod.com

Motivation

Tension hormonale contrôlée entre très prochainement en studio, c'est le moment des choix en matière de prise de son. Il va falloir gérer le casse-tête que constitue l'enregistrement live d'une telle formation, dans une acoustique pas très contrôlée.

On disposera heureusement d'un choix en matière de micros largement supérieur à celui des séances Balsagob de l'été dernier. Comme c'est du live, on ne peut pas utiliser deux fois le même, ce qui n'est de toute façon pas très recommandé.

Dup', le sax ténor de Tension, mais aussi de Samarkand et de Ressources Humaines s'est prêté avec bonne grâce au jeu d'enregistrer la même chose sept fois. Nous avons choisi une phrase qui parcourt à peu près tout le registre de l'instrument et qui se prête bien à cris et growls - ce dont il ne s'est pas privé ! L'enregistrement proprement dit a duré un petit quart d'heure, ne cherchez donc pas de la musique ici, suivez plutôt les liens vers les groupes pour ça. Ici, ce sont les micros que l'on écoute.

Les micros

  • Rode NT1000: un statique à grande membrane que l'utilise régulièrement sur des voix, mais aussi en prise de batterie à trois micros. Jusqu'ici c'était le micro que je mettais sans réfléchir sur Dup' quand j'en avais l'occasion, comme par exemple pour l'enregistrement de l'Ogre (cf. image).
  • Oktava MK-012: statique à petite membrane. Attention, les micros Oktava sont connus pour être assez différents les uns des autres. Ici j'ai utilisé les capsules cardioïde et hypercardioïde.
  • Oktava MK-102: capsule grande membrane pour le MK-012 (même corps)
  • Oktava MK-103: capsule moyenne membrane pour le MK-012
  • Beyerdynamic M160: micro hypercardioïde à ruban. La plupart des micros à ruban ont une directivité en huit, ce que je ne pourrais pas me permettre pour ces séances. Je l'utilise rarement sur des sources sonores aussi puissantes, mais c'est sans doute une erreur.
  • Sennheiser MD421: le grand classique de la radiodiffusion en Europe. Celui-ci (un HN) a traversé les âges et vient directement des années 60...

Les conditions du test

 
     Le saxophoniste était dans une petite cabine de prise, à l'acoustique assez propre. Les micros ont tous été placés de maniere identique: à un peu plus de 50cm devant/au-dessus du pavillon, pointant au-dessus de celui-ci (un peu comme sur l'illustration, en un peu plus loin quand même), et à travers le même filtre anti-pop (pas envie de casser le ruban). C'est assez près, mais comme on est en live, c'est bien ce que je devrai faire en conditions réelles. Bien entendu, c'est la même anche de bout en bout.

Les micros ont été essayés l'un après l'autre - les phrases ne sont donc pas strictement identiques. Le signal rentre direct dans une Focusrite Saffire Pro, Il n'y a pas de post-traitement du signal, à part des niveaux, que j'ai tâché de rendre uniformes.

    Le son de Dup' est très puissant, charnu et très brillant. À moins de deux mètres du sax, on entend une harmonique suraigüe qui se détache. Dans un espace un peu réverbérant, on l'entend très bien aussi en étant plus loin ou sur les côtés. Rien à faire, donc, elle fait partie du son. Autant la reproduire de la façon la moins désagréable possible, n'est-ce pas ?

Mises en garde


Gardez bien en tête qu'il s'agit d'UN essai sur UN saxophoniste. N'en tirez pas de conclusions générales sur la qualité intrinsèque de ces micros, ce qui plait sur cette source peut déplaire sur une autre... J'en profite pour rappeler aussi que ceci est un test de micros, pas une démo de saxophone.

Crédits/Légal


  J'utilise Ardour, logiciel de station de travail audio libre dont je suis TRÈS content.
  Ces fichiers sont publiés sous licence Creative Commons by-nc-sa-2.0.
  La phrase utilisée est le thème de Très haut dans le cosmos, originellement de Thurne Cosmique, et qui fait partie du répertoire régulier de Tension.

 

Sauf mention explicite du contraire, toutes les pages de ce site et son contenu sont publiés sous les termes de la licence Creative Commons BY-NC-SA-2.0