Espaces de travail

Day-for-night/cie Anne Monfort

La compagnie (auparavant nommée Théâtre de l'Heure) existe depuis 2000 et s'intéresse depuis lors à l'écriture contemporaine. Ainsi, elle crée plusieurs textes du jeune auteur David Blumental (Le Fou qui parle, 2001; Les Hôtes, 2002), puis entame un compagnonnage avec l'auteur allemand Falk Richter, dont Anne Monfort est également la traductrice (Dieu est un DJ, 2002, Paris et Avignon; Tout.En une nuit., 2005, (théâtre-studio d'Alfortville, Chapelle Saint Louis à Rouen, théâtre de l'Elysée à Lyon); Sous la glace, 2007 (Mains d'oeuvres, le Colombier); Nothing hurts (le Granit, le Colombier).

Entre 2007 et 2010, Anne Monfort est artiste associée au Granit-Scène nationale de Belfort, où  elle crée Laure (reprise au Paris Villette en mai 2008). Cette résidence lui permet de concilier deux exigences : un travail de fond avec les publics, au travers de très nombreuses actions de formation, et un temps d’expérimentation de nouvelles formes artistiques. Anne Monfort commence à travailler sur sa propre écriture, en lien avec des formes plastiques. Ainsi naît Next Door, forme investissant des appartements vides à partir de principes de films de Godard et adaptant librement des textes de Balzac et Ulrike Meinhof. A partir de ce travail, Anne Monfort poursuit sa recherche de formes pluridisciplinaires sur l’expression de l’intime et du politique, en écrivant des textes spécifiques pour ses formes scéniques. Elle crée ensuite Si c’était à refaire, qui traite de la notion de responsabilité pénale et juridique (création en mars 2010 au Granit).

Puis elle conçoit et met en scène un diptyque intitulé Notre politique de l’amour, composé de Tout le monde se fout de la demoiselle d’Escalot et Ranger (sa vieille maîtresse). Cette forme double, qui mêle théâtre, performance et musique, fait coexister selon un système de montage, des personnages de fiction avec une démarche d’essai, et différents degrés de jeu et non-jeu.

Le Théâtre de l'Heure change alors de nom, pour s'appeler Day-for-Night ("la nuit américaine" en anglais), façon de parler du trouble visuel, d'un travail sur les différents degrés de jeu, de présence, de l'influence du cinéma, éléments qui traversent tous le travail d'Anne Monfort et de ses collaborateurs qui travaillent en co-création pour amener l'écriture d'un projet commun.

En mars 2012, la compagnie créera à la Halle aux Grains-Scène Nationale de Blois Quelqu’un dehors moi nulle part de Sonia Willi, spectacle bénéficiant du compagnonnage auteur/compagnie de la DCGA, et en mai 2012 Les fantômes ne pleurent pas, spectacle sur le point de vue où deux versions d’une même histoire sont présentées à deux groupes distincts de spectateurs.

Day-for-Night est accompagné par formART (Jean-Baptiste Pasquier).

Des extraits vidéo de certains spectacles sont en ligne sur http://vimeo.com/user1698299/ et sur le site de formART http://www.bureau-formart.org/compagnie/show/id/217309

Prochains rendez-vous:

Notre politique de l'amour, diptyque composé de Ranger (sa vieille maîtresse) et Tout le monde se fout de la demoiselle d'Escalot, au Girasole (festival off d'Avignon) du 6 au 25 juillet 2011 à 22h

Quelqu'un dehors moi nulle part, texte de Sonia Willi, mise en scène Anne Monfort, création les 27-28 mars 2012 à la Halle aux Grains-Scène nationale de Blois, au Colombier du 10 au 15 avril 2012.

Les fantômes ne pleurent pas, conception et mise en scène Anne Monfort, du 21 au 24 mai 2012 au Granit-Scène nationale de Belfort.

 





Day-for-Night/cie Anne Monfort
13 faubourg de France
90 000 BELFORT
tél/fax.: 09 51 90 50 34
licence n°2-1019327 n° SIRET: 44246056400028 code APE: 9001Z
e-mail: contact@dayfornight.fr

Le logo du Théâtre de l'Heure a été créé par Sausen Mustafova.

Le logo de Day-for-Night a été créé par Dorothée Beauvais.

À l'affiche

Productions

Page 1 sur 3
1 2 3

 

Sauf mention explicite du contraire, toutes les pages de ce site et son contenu sont publiés sous les termes de la licence Creative Commons BY-NC-SA-2.0